http://schoenelblog2.blogspot.com/ Lettre à l'Epouse 2: Dates des fêtes d’automne de l’Éternel

samedi 13 septembre 2014

Dates des fêtes d’automne de l’Éternel

Attention, dans le temps très particulier qui est celui des tétrades en cours, la remise en ordre du calendrier biblique est désormais devenue une chose essentielle. La mise en phase avec entre l’Assemblée et la Parole de Dieu va déterminer qui est ou n’est plus dans le corps du Christ. Pour ceux des nations qui sont entés sur l’olivier franc et qui veulent vivre en phase avec la Bible et Israël, je rappelle les dates et significations symboliques des sept fêtes de l’Éternel. Aux dates sont jointes les heures de début de fête, puisque le jour biblique débute la veille au couché du soleil.
   
La Fête des sonneries du shofar (Rosh Hashana) est le jeudi 25 septembre 2014 et débute le mercredi à 19h27.
Le jour des expiations (Yom Kippour) est le samedi 4 octobre 2014 et débute le vendredi à 19h08.
La fête des Tentes (Souccot) est le jeudi 9 octobre 2014 et débute le mercredi à 18h57.


Le chapitre 23 du Livre du Lévitique présente l'ensemble des sept Fêtes solennelles que devait observer le peuple d'Israël, selon l'ordre donné par l'Éternel à Moïse. Chaque Fête représente un signe prophétique concernant la vie et le ministère du Seigneur Jésus-Christ. Ces signes s'appliquent par conséquent aussi à l'Église, Corps de Christ.

Tout le plan de Dieu pour l'humanité est, d'une manière extraordinaire, révélé par la nature et le calendrier exact des sept Fêtes de l'Éternel que devait observer Israël. C'est toute la destinée de l'espèce humaine qui se déroule entre la première et la septième Fête.

Les Fêtes de l'Éternel sont au nombre de sept : quatre sont fixées au printemps, et trois à l'automne.
Les quatre fêtes du printemps ont correspondu, au jour exact, à un événement précis de la vie du Seigneur et de l'Église :
Jésus-Christ est mort le jour même de la Fête de la Pâque juive, Il a été mis au tombeau, c’est le grain qui meurt de la Fête des pains sans levain. Puis Jésus est ressuscité des morts, prémices de ceux qui sont morts et qui renvoie à la Fête des Prémices. Puis sept semaines plus tard, l'Esprit-Saint est descendu sur l'Église le jour même de la Fête de Pentecôte.

Les quatre premières Fêtes du Printemps se sont déjà accomplies dans la vie et le ministère du Seigneur Jésus. Ce qui nous enseigne que Jésus a épousé le Verbe de manière parfaite jusque dans les fêtes de l’Éternel et que le Messie attend de son Épouse une correspondance identique au terme des jours pour les trois dernières fêtes. Les trois Fêtes d’automne sont encore à venir dans leur accomplissement prophétique pour Christ et pour l'Église. Entre la Pentecôte et les fêtes d’automne, la moisson mûrit, cela correspond au temps donné aux nations. On peut donc raisonnablement penser que les trois fêtes de l'automne vont également correspondre à un événement capital de la vie du Seigneur et de Son Église.

Les trois fêtes d’automnes correspondent l’union du Seigneur et de l'Église :
- A la fête des Trompettes Jésus vient chercher son Épouse.
- Le jour des expiations, L’Épouse entre dans la maison de l’Époux.
- A la fête des Tentes l’Épouse de Christ vit avec l’Époux, l’union est consommée.

Par les fêtes d’automne, l’Église et Épouse du Christ se met en phase avec les Écritures et devient épouse de la Parole. L’union par le shabbat et les fêtes de l’Éternel nous met aussi en phase avec le peuple juif afin qu’à terme nous ne fondions plus qu’un seul corps mystique, avec une seule tête et un seul esprit. Jésus qui est au centre de tout appelle ainsi toutes les parties à venir le rejoindre par la foi dans l’amour de Sa parole. Les juifs qui reconnaissent Yeshoua comme le Mashiah et les chrétiens qui sortent du système mondain et dénominationnel pour redonner sens au fêtes de l’Éternel sont les éléments constitutifs de l’Épouse qui doit être couronnée dans Apocalypse 12.

4 commentaires:

  1. Pour respecter les fêtes de l'Eternel, quel comportement doit avoir une personne seule a vouloir suivre les prescriptions dans le monde 2014

    RépondreSupprimer
  2. Le même qu’une famille ou une communauté entière, soit sanctifier ce jour. Comme on ne monte plus au temple et qu’on ne récolte plus dans les champs, c’est la dimension spirituelle qui prime. On honore le Seigneur pour ce jour particulier pour être en phase avec les écritures et Israël et ainsi former un seul corps. En attendant de le former dans le même esprit. Quant à la manière, que chacun le fasse selon ses lumières et ses moyens.

    RépondreSupprimer
  3. Shalom,

    Attention de ne pas associer le Rosh Hashana avec le moad (moed ?) des shofarim, car le nouvel an "juif" n'est pas biblique, l'années commençant, ainsi que vous le savez, au mois d'Aviv devenu Nissan .. !

    RépondreSupprimer
  4. Shalom, je me permets de rappeler Deutéronome 14 et 16. Pour les personnes seules c'est fabuleux de lire à plusieurs reprises que c'est YHWH qui CHOISIT le lieu dans lequel son NOM doit résider pour les fêtes....ainsi quel encouragement, nous pouvons voire devons prier le Père pour qu'il nous indique où nous devons passer ces rendez vous divins , avec qui...ainsi nous ne devrions pas, dans l'absolu, être seul...courage, la kehila , le reste, sera unie par le ruah ha kodesh. salutation en Yahshoua notre seul et unique sauveur.

    RépondreSupprimer

Comme je ne veux plus perdre du temps à répondre aux commentaires inutiles j’ai activé le filtre.